Zone L'aide
Accueil » Comment choisir sa machine à coudre lorsque l’on est débutant(e) ?

Comment choisir sa machine à coudre lorsque l’on est débutant(e) ?

La première question à se poser est qu’est-ce qu’une machine à coudre ?

Vous avez sans doute tous déjà vu une machine à coudre, ce n’est autre qu’un appareil qui peut être utilisé dans le cadre domestique ou industriel, qui pique le textile et aligne des points de couture mécaniquement. Il existe différents types de machines à coudre, électriques, électroniques ou mécaniques.

Le principe de fonctionnement d’une machine à coudre est de lier deux fils. Vous placez le premier fil dans l’aiguille, vous enroulez le second dans une canette. Une fois que l’aiguille passe à travers le matériau, un mécanisme de rotation réunit les deux fils. Le point de couture est fait.

Je vous rassure, bien qu’il existe une variété de machines à coudre, le principe de fonctionnement est souvent le même. Qu’elles soient manuelles ou électriques, les machines à coudre utilisent toutes une alimentation pour déplacer les engrenages et coordonner les mouvements pour que l’aiguille se déplace de haut en bas en cousant votre tissu en fonction des paramètres souhaités.

Chaque pièce de la machine à coudre fait le travail qui lui incombe pour s’assurer que vous obtenez le meilleur point de couture possible.
Savez-vous que l’histoire de la machine à coudre n’existerait pas sans l’art de la couture à la main ?

Ainsi, nos ancêtres ont commencé à coudre à la main il y a environ 20 000 ans, les premières aiguilles étaient fabriquées alors à partir d’os ou de cornes d’animaux et le fil était fait à partir de tendons d’animaux. Petit à petit, avec le temps et l’industrialisation progressive, il a fallu mécaniser le processus et inventer de véritables machines à coudre.

Que devez-vous connaître sur le produit et la marque ?

A mon sens, avant toute chose, vous devez vous poser la question de l’usage que vous souhaitez en faire. Pour moi, si c’est pour vous amuser de temps en temps, choisissez-en une simple. Celles qui proposent beaucoup de points peuvent vous rendre l’utilisation difficile inutilement et tomber en panne rapidement.

Renseignez-vous sur ses fonctionnalités et accessoires.  Je vous conseille de demander si elle dispose d’un bras libre. Une machine à coudre, devrait disposer d’un bras libre, cela signifie qu’une partie de la zone de couture se détache et se décale pour devenir plus étroite. Cela afin de pouvoir coudre des zones plus serrées comme les manches d’un manteau.

Posez également la question de l’existence ou pas d’un éclairage du plan à coudre. Lorsqu’il existe, c’est intéressant, car cela permet de travailler même quand l’endroit n’est pas bien éclairé.
Inutile de vous laisser convaincre par une machine qui propose de nombreux points, quelques-uns sont amplement suffisants pour commencer.

Aussi, ne perdez pas de vue le point de l’entretien, il faut éviter d’acheter une machine à coudre qui tombe en panne régulièrement.  J’en arrive à la distinction entre machine à coudre mécanique ou électronique. Le choix entre une machine à coudre mécanique ou électronique dépend de plusieurs paramètres. Tout d’abord du budget, la mécanique est généralement moins chère que l’électronique. En revanche, la machine électronique est plus simple d’utilisation et plus silencieuse. Aussi, elle automatise un grand nombre de réglages au niveau des points.

Comment bien choisir ce type de produit ?

Je vous souffle quelques éléments à prendre en compte lors de l’achat :

La solidité et la puissance

Une machine à coudre solide est celle qui parvient à piquer les tissus et les matières les plus épaisses. Pour ce faire, le moteur doit être suffisamment puissant. Je pense que la solidité de la machine est un point important. Quand elle est lourde et stable, peut-être qu’elle vous plaira moins visuellement mais elle serait plus fiable.

Les points de coutures de base

Les machines à coudre cherchent à proposer de plus en plus de points de couture. Or, en pratique vous n’aurez besoin que de quelques uns d’entre eux comme le point droit, le point boutonnière ou encore le point zigzag.

La longueur et la largeur des points réglables

Souvent, les machines à coudre sont réglées pour les débutants en ce qui concerne la longueur et la largeur des points. Il est préférable de choisir une machine qui permette de régler manuellement la largeur et la longueur des points.

La taille et poids de la machine

C’est un vrai dilemme lors du choix de la machine quant à son poids et à sa taille. Les machines varient tant en poids, qu’en taille. Certes lorsqu’elles sont légères, elles sont facilement transportables et pratiques. Cependant plus elles sont robustes et meilleure est leur stabilité.

Les fonctionnalités importantes

Votre machine à coudre doit disposer d’un point avant, d’un point arrière, d’un point zigzag et de la boutonnière automatique ou semi-automatique.
A mon sens, l’enfilage automatique est un atout de taille, il contribue à faciliter la prise en main d’une machine à coudre par une personne débutante, le fil passe rapidement dans le chas de l’aiguille.

Vous devez aussi avoir la possibilité de régler la largeur et la longueur des points, la tension du fil aussi. La possibilité de régler la largeur et la longueur de ses points, ainsi que la tension du fil, permet d’adapter la couture selon le type d’ouvrage engagé. Le point d’arrêt automatique assure une finition solide et impeccable. Les griffes d’entraînement sont indispensables pour une bonne tenue du tissu.

Le saviez vous : La présence d’un bras libre est importante surtout quand on ne maîtrise pas encore les gestes.

Le Budget

Nul doute que le budget est un aspect important dans le choix de l’achat de la machine. En fonction de leurs caractéristiques, nous pouvons trouver des machines à tous les prix. A chacun de choisir celle qui lui convient en fonction de son budget.  N’oubliez pas que quand j’achète une machine à coudre, j’aimerais bien la garder le plus longtemps possible, je dois donc :

  • La nettoyer régulièrement, en suivant les consignes sur la notice.
  • Changer de façon fréquente les aiguilles.
  • Ranger la machine dans sa housse pour que la poussière ne la détériore pas.
  • Lui faire une révision annuelle si la garantie le permet.

Une innovation significative

Pour moi, la véritable innovation en ce qui concerne les machines à coudre, est celle que l’on doit à Barthélémy Thimonnier, tailleur français originaire de la région lyonnaise.

Il dépose en 1830 le premier brevet d’une « mécanique à coudre » construite en bois, à un fil continu, elle ne pouvait faire qu’un point de chaînette, et permettait de coudre deux-cents points par minute. En réponse à une commande d’uniformes pour l’armée, il en fabrique 80 exemplaires.  Toutefois, le climat social est instable à ce moment-ci : les ouvriers craignaient de perdre leur emploi à cause de l’arrivée des machines. Des tailleurs parisiens ont ravagé l’atelier de Thimonnier et ont brisé ses machines.

Le premier métier à coudre de Barthélémy Thimonnier est un simple appareil en bois qui pour la première fois réalise mécaniquement un point de chaînette c’est-à-dire un point qui recèle une série de boucles constituant un modèle comme les maillons d’une chaîne.

Ce métier à coudre fait environ 200 points par minute, alors qu’un tailleur en fait 30. Les machines actuelles font environ 5000 points. La machine fonctionne bien mais avec beaucoup d’imperfections.

Pour votre gouverne, Barthélemy Thimonnier n’a jamais employé le mot de machine à coudre qui est inventé plus tard par les Américains. Il employait plutôt les mots de mécanique à coudre, de métier à coudre ou de couseuse.

L'avis de sarah
L'avis de sarah

Quelques conseils quand je me lance

A mon sens, vous devez d’abord tolérer vos erreurs, on ne peut pas réussir tout dès le premier coup, il faut pratiquer.  Ensuite, il ne faut pas aller trop vite, il faut vous habituer à la façon de placer votre main, à comment filer le tissu sous vos doigts etc…

N’hésitez pas à demander à des grands-mères dans votre famille de vous guider dans cette pratique.  Je ne peux vous conseiller suffisamment de vous munir de l’ensemble du matériel nécessaire, du fer à repasser, des fils, des paires de ciseaux, de la boîte d’épingles etc…

Des conseils pour l’enfilage du fil. Pour installer une machine à coudre, il faut tout d’abord connaître la composition d’une couture. Celle-ci est composée de deux fils : le fil de dessus correspondant au fil de la bobine et celui du dessous qui correspond à la canette. Ces fils vont se rejoindre pour former des nœuds.

Pour coudre, il faut avant tout enfiler le fil supérieur sur la machine. Il faut pour cela positionner votre bobine de fil dans le porte-bobine et placez le capuchon pour maintenir la bobine.
Ensuite, vous devez placer le fil dans les taquets faits pour cela en suivant le chemin représenté par des traits continus ou des pointillés, ceci pour maintenir la tension du fil. Ensuite, le fil doit être passé dans le chas de votre aiguille. Enfin, mettez le fil dans le pied-de-biche et tirez le vers l’arrière.

Quant à l’installation de la canette, elle comporte le fil inférieur de la couture, c’est le fil qui se trouve sous le tissu, sur l’envers. Quand vous cousez, le fil supérieur rejoint le fil de canette grâce à l’aiguille, et forme une boucle pour maintenir le tissu.

Pour progresser rapidement, il faut faire des recherches pour apprendre certains aspects importants tels que comment coudre une boutonnière ? Comment coudre un ourlet ? Pourquoi mon fils se casse-t-il ? Pourquoi mon fil n’est pas tendu ?

Pour ne pas être désarmé face à votre machine

Avant de se lancer dans la couture, à mon avis il faut connaître les différents points de la machine à coudre.  Certainement si vous avez déjà acheté la machine, l’histoire des points se présentait avec insistance, au moment de l’achat. Les machines à coudre sophistiquées proposent une panoplie de points de couture, des points décoratifs et même un alphabet parfois.
Mais je vous rassure, chaque machine dispose de points « classiques ».
Je partage avec vous les plus utilisés :

  • Le point droit : C’est le plus utilisé. Son utilité est d’assembler et surpiquer en faisant des coutures droites.
  • Le point zig-zag : C’est le deuxième en termes d’utilisation. Je l’applique pour surfiler du tissu, assembler ou coudre les tissus extensibles.
  • Le point zig-zag multi-points ou 3 points : J’y recours pour surfiler un tissu extensible qui s’enroule sur lui-même ou encore pour coudre un élastique.
  • Le triple point droit : Je le privilégie pour réaliser une couture solide et extensible.
  • Le point surjet : C’est généralement pour finir un bord de tissu.
  • Le point boutonnière : Je trouve qu’il est particulièrement utile pour une patte de boutonnage sur une chemise par exemple.

Évidemment il existe un nombre infini de points en fonction de vos besoins.

Quelques exemples de machines

Singer Simple 3221 Machine à coudre Blanche/Bleue 21 Programmes

Singer Simple 3221 Machine à coudre débutante Singer Simple 3221 Machine à coudre débutante
169,99€

La Singer Simple 3221 est une machine à coudre mécanique à enfilage automatique. Elle dispose de vingt-et-un points, à savoir, 6 points de base, 5 points stretch et 9 points décoratifs.

Elle est convertible en bras libre, elle dispose de griffes d'entraînement à six têtes et d'une boutonnière en un temps.


La longueur des points est ajustable. Elle a une position de pied extra-haute. Parmi ses accessoires, un pied multi-usage, un pied pour fermeture à glissière, un pied pour boutonnière, un pied pour pose de bouton, un tournevis, un assortiment d'aiguilles, des canettes, un découseur, un arrêt bobine, une plaque de reprisage, une housse de protection et un guide de couture. Sa puissance est de 85W.


Elle dispose d'un éclairage du plan de travail.

Ses dimensions sont les suivantes : 38.5 x 19 x 29 centimètres, son poids est de 5.7 Kilogrammes

Sa garantie est de deux ans et sa couleur est blanche avec des parties en bleu.

Notre note:
4.5
09/21/2021 05:34 am GMT

Singer Tradition 2273 Machine à Coudre Blanche 34 Points Ajustables

Coup de coeur
Singer Tradition 2273 34 Points Ajustables Singer Tradition 2273 34 Points Ajustables
189,99€

La Singer Tradition 2273 est une machine à coudre mécanique qui dispose de toutes les fonctionnalités que les couturières qui se lancent dans la pratique peuvent s’attendre à trouver sur des modèles de cet ordre de prix.

Elle est simple d'utilisation et d'apparence sobre.

La Singer Tradition 2273 est une machine à coudre de couleur blanche, avec 34 points ajustables. Elle dispose de 23 programmes de points, importants pour commencer, soit 6 points de base, 11 points décoratifs, 5 points extensibles ainsi qu’une boutonnière automatique en un temps. Ces points sont réglables en longueur et en largeur.


Elle dispose d'un bras libre et d'un bobineur automatique. Elle recèle aussi de griffes d'entraînement à 6 têtes pour une avancée régulière du tissu.


Elle dispose, entre autres, de la marche arrière pour renforcer le début et la fin de chacun de vos points. Ce modèle est aussi équipé d’une plaque d’aiguille graduée pour faciliter la couture en servant de guide pour marquer la largeur de vos coutures.


Elle dispose d'un enfilage automatique pour vous permettre d'enfiler le fil dans le chas de l'aiguille rapidement.


Toutefois, avec la Singer Tradition 2273, vous ne pouvez pas ajuster de façon manuelle la pression du pied presseur mais la machine réalise cette tâche de façon automatique. Enfin, cette dernière dispose d’un porte-canette métallique, d’une boîte d’accessoires intégrée qui facilite le rangement et de pieds presseurs.


Sa puissance est de 85 W, elle est automatique et dispose d'un éclairage du plan de travail.

Elle a une boîte d'accessoires intégrée constituée d'une brosse, d'une plaque couvre-griffes, d'un pied coud-boutons, d'un pied ganseur, d'un pied boutonnière, d'une barre pour couture droite, d'un coupe-fil, d'une housse.


Ses dimensions sont les suivantes : L. 38 x H. 29,5 x P.18,5 cm et son poids est de 6,1 kilogrammes.

Elle vous offre une garantie de deux ans.

Notre note:
4.5
09/21/2021 09:06 am GMT

Singer 42263 Machine à Coudre Tradition Blanc

Singer 42263 Machine à Coudre Tradition Blanc Singer 42263 Machine à Coudre Tradition Blanc
159,99€

Les machines à coudre électroniques fonctionnent avec des systèmes de réglages automatisés. Cette machine à coudre donne la possibilité d'ajuster comme on le souhaite la longueur des points et l'amplitude.


Une machine simple et sobre, silencieuse, elle dispose de 23 programmes de couture et de 11 points décoratifs. Sa puissance est de 85 W. Elle enfile l'aiguille automatiquement.


Elle est fournie avec tout un attirail, des canettes, des aiguilles, un pied-de-biche etc...

Ses dimensions sont les suivantes : 38 x 18 x 32 centimètres et son poids, de 5 kilogrammes.

Notre note:
4
09/21/2021 05:35 am GMT

Les machines à coudre actuelles sont véritablement plaisantes et contrastent avec les anciennes d’apparence austère. Elles présentent souvent une diversité de couleurs et des looks particuliers.

« On mesure deux fois, mais on ne coupe qu’une fois », un vieil adage qui doit nous inciter à bien réfléchir à chaque étape de la couture, dès le processus d’achat.
Quand on se lance et qu’on souhaite progresser en couture, il est important de bien choisir sa machine à coudre. C’est une pièce essentielle du matériel de couture.

A découvrir aussi :

 

Apportez ou demander une aide.

Vous avez besoin de conseil ou vous avez une expérience dans le domaine. C’est le moment soit de partager votre savoir faire ou encore de demander de l’aide . Deux liens à votre disposition :

Je propose de compléter l’article

Je demande de l’aide sur le sujet