Comment choisir son kimono de judo ou son judoki ? explications, comparatif et avis

Votre kimono ou judogi

Le judo est un sport inventé au Japon par le DR Jigoro Kano. Afin de pouvoir pratiquer la discipline et donc de rentrer sur le tatami, il faut respecter un code vestimentaire. La tenue officielle du judo est le judogi.

En effet, en japonais Kimono correspond à toutes les tenues traditionnelles et judogi est la désignation des tenues destiner aux arts martiaux. Le judogi est composé d’une veste, d’un pantalon et d’une ceinture. Les trois éléments sont indispensables afin de pratiquer le judo.

La composition peut être soit en 100 % coton soit en composite coton polyester avec une proportion de coton supérieur 60 %. Les techniques du judo font que le judogi doit impérativement être très résistant afin de supporter les différents mouvements de l’adversaire.

En effet, le judo est dit un sport de préhension ce qui entraîne que la toile du judogi doit être suffisamment résistante afin de résister aux tractions de l’adversaire. Le grammage se mesure en gramme par m2 et plus il est important plus le judogi sera résistant.

Les spécifications

Dans les judogis, il faut dissocier les modèles destinés aux entrainements et les modèles destinés à la compétition. Un judogi de compétition sera plus résistant aux tractions qu’un judogi d’entrainement.

La différence vient du grammage du tissu qui est plus important pour la compétition, car les adversaires donneront tout pour vous déstabiliser. Dans votre choix de modèle le niveau de pratique doit également rentrer en compte. Pour un enfant débutant, il est tout à fait envisageable de partir sur des modèles avec un grammage lèger et souple environ 190 g par m2. Alors que pour un adulte débutant un grammage de  440 g par m2 correspond à ses besoins.

Un adulte qui pratique en compétition va devoir s’équiper d’un modèle dont le grammage est épais et résistant soit environ 700 g par m2. Cette dissociation est capitale afin de vous permettre d’évoluer avec la tenue qui vous convient. La sensation de confort est également à prendre en compte. Le judogi doit être choisi de manière à vous sentir à l’aise. Afin d’optimiser le confort, il est préférable de partir sur des modèles souples facilitant le mouvement.

Les éléments importants

Le tissu doit avoir un double tissage pour augmenter la résistance, en tissage dit de grain de riz pour la partie haute et en tissage diamant sur la partie basse. Les qualités des coutures sont également importants à regarder. En fonction des modèles, les renforcements sont de plus ou moins bonne qualité. Il faut y porter attention pour être sûr d’avoir un judogi résistant. Le pantalon doit avoir au niveau de la taille un élastique ou un cordon de serrage pour avoir plus de confort.

Dans un contexte d’entrainement, un judogi souple donc avec un grammage moins important, permet de vous offrir un bon compromis entre le confort, la résistance et l’absorption de la sueur. À l’inverse en compétition, mieux vaut partir sur un modèle dont le grammage est plus important. Il va vous offrir plus de résistance et va permettre une bonne absorption de la sueur.

Les ceintures sont développées en deux qualités soit en ruban, soit épaisse. Au départ, il est préférable de partir sur un modèle ruban qui demande un investissement moins grand et qu’en théorie on ne devrait pas garder longtemps.

Mon avis sur la question

De mon point de vue, votre choix concernant votre judogi doit dépendre de votre niveau de pratique. Comme nous venons de voir, il existe différent grammage offrant permettant une résistance plus ou moins forte. Dans les situations suivantes, je vous conseille :

  • Un enfant débutant : pour débuter la pratique, un enfant peut tout à fait partir sur un grammage très léger environ 190 grammes par m2.
  • Un enfant en compétition : dans le contexte de la compétition, il faut prévoir des grammages plus élevés environ 350 grammes par m2. À noter qu’il est préférable d’avoir un modèle pour les entrainements et un modèle pour la compétition.
  • Un adulte débutant : l’adulte commençant à besoin d’un grammage souple et léger environ 450 grammes par m2.
  • Un adulte en compétition : un adulte qui pratique la compétition va devoir opter pour un modèle offrant une très grande résistance plus de 700 grammes par m2.

Au vu de mon expérience, quand on commence les entrainements sans pratiquer la compétition, un judogi souple et léger est important pour garder une liberté de mouvement. Au fur et à mesure qu’on gagne en expérience, la résistance aux tractions doit être plus importante. Pour un adulte ou un enfant inscrit en compétition, avoir plusieurs judogis offre plus de confort aux entrainements pour pouvoir changer d’un entrainement à l’autre de modèle.

Pourquoi investir dans un modèle plutôt qu’un autre ?

La réponse à cette question dépend principalement de l’envie de l’enfant ou de l’adulte à s’investir ou non en compétition. Dans l’optique de réaliser uniquement les entraînements, un judogi souple et léger adapté à son gabarit sera parfait pour votre utilisation.

À l’inverse, les personnes désireuses de pratiquer le judo en compétition, il faut des judogis résistants. Les personnes pratiquantes depuis plusieurs années investissent uniquement dans des modèles de compétitions et une fois qu’il est abimé vous pouvez l’utiliser aux entrainements.  La matière de fabrication du judogi doit orienter votre choix pour la taille. Les modèles en coton ont tendance à rétrécir aux premiers lavages, donc il faut prévoir une marge alors que les modèles en polyester ne rétrécissent pas.

Ou commander son kimono ?

Les boutiques spécialisés et les magasins de sport sont souvent le meilleur endroit pour trouver son kimono. Pour autant l’on trouve un large choix sans bouger de chez soi directement sur Amazon. L’avantage étant que l’on peut retourner gratuitement le produit si celui ci ne convient pas, ce qui évite des allez retour inutile et consommateur de carburant.

Article et produits mis à jour par nos équipes le  : 2021-05-26