Tout ce qu’il faut savoir sur le sèche-linge

Le sèche-linge est un appareil électroménager utilisé pour enlever l’humidité après le lavage du linge. D’autres termes sont utilisés pour le désigner à l’instar de sécheuse et de séchoir. Le principe du séchage apparait pour la première fois au XVIIIème siècle. Le sèche-linge moderne est apparu au XXème siècle aux États-Unis. Son inventeur, Ross Moore souhaitait disposer d’un appareil pour sécher rapidement le linge lors de la saison froide dans le Dakota du Nord. La production en série de l’appareil est lancée en 1938, pour conquérir les autres continents au fil du temps.

À quoi sert un sèche-linge ?

L’utilisateur de cet appareil y introduit le linge humide qui en sortira totalement sec. Son fonctionnement repose sur deux procédés distincts. À cet effet, le choix de cette machine dépend des besoins de chacun en termes de séchage.

Un sèche-linge possède un tambour, qui est deux fois plus important que celui d’une machine à laver, qui permet au linge de se détendre. Cet appareil est aussi composé d’une turbine qui crée l’air dans le tambour. Il est aussi équipé d’une résistance pour assurer le chauffage. Enfin, il dispose d’un filtre qui bloque les fibres qui se détachent des vêtements.

Il existe deux types de sèche-linge selon le procédé de séchage, à savoir le modèle à évacuation et le sèche linge condensation. Que ce soit le premier ou le second, leur but reste le même : éviter l’entassement du linge dans le salon ou la salle de bain durant le mauvais temps. A découvrir aussi le mini sèche linge.

Malgré sa praticité et son efficacité, cette machine présente quelques inconvénients. En effet, le sèche-linge consomme beaucoup d’énergie au même titre que le chauffage. Ainsi, il représente plus de 15 % de la facture d’électricité d’un ménage. Malgré cet inconvénient majeur, plus de 35 % des ménages français sont équipés de cet appareil.

Les raisons du rétrécissement du linge dans cette machine

Il est courant qu’un vêtement de taille M passe à la taille S après un passage au sèche-linge. Ce phénomène est dû à la chaleur. En effet, lors de l’essorage, la machine produit de la chaleur et les fibres naturelles, comme le coton ou la laine, se resserrent.

Afin d’éviter ce type de problème, il est important de trier le linge avant le séchage. Ne mélangez pas les textiles résistants avec les plus délicats. Ces derniers doivent être lavés et séchés à partir de programmes spécifiques. Actuellement, certains modèles de sèche-linge sont capables de sécher les textiles les plus sensibles comme la laine.

Les types de vêtements à mettre dans un sèche-linge

Avant de mettre les vêtements au sèche-linge, il faut d’abord les trier, car certains habits peuvent être altérés à une température élevée. En principe, tous les types de tissus peuvent être séchés dans cette machine, notamment si elle est dotée d’une fonctionnalité conçue à cet effet. Avant de mettre les vêtements dans l’appareil, l’essorage est également nécessaire pour ne pas les déformer.

Certains types d’habits ne doivent pas passer au sèche-linge. C’est le cas des soutiens gorges, dont le séchage risque de les déformer. C’est également le cas des maillots de bain et des lingeries fines. Les vêtements de sport fabriqués à partir de textile respirant risquent aussi d’être abimé en étant exposé à la chaleur de cette machine.

Vous ne devez pas y sécher les textiles délicats, comme les habits en soie ou les manteaux en laine. Le sèche-linge n’est pas aussi adapté pour les collants en nylon et les jeans. Afin de savoir si un vêtement peut passer dans cette machine, référez-vous à son étiquette au moment de l’achat.

Acquérir un sèche-linge séparément ou inclut dans une machine à laver ?

Les fonctionnalités des appareils électroniques évoluent par rapport aux normes environnementales et aux besoins des utilisateurs. Actuellement, il est possible de réunir dans un seul appareil les fonctions de lavage et de séchage, ce qui est pratique.

Toutefois, cet appareil présente quelques inconvénients. La capacité de lavage n’est pas la même que celle de séchage. Ainsi, vous devez retirer du linge la machine avant d’amorcer le séchage. De plus, elle consomme une grande quantité d’eau et d’électricité par rapport à un sèche-linge classique.

Par contre, le sèche-linge possède une grande capacité de séchage allant jusqu’à 6 kg. De plus, le processus de séchage ne dure qu’environ une heure et demie. La consommation électrique de ce type d’appareil est moins importante que celui d’un lave-linge séchant (exemple avec le sèche linge à pompe à chaleur).

Comment éviter les mauvaises odeurs lors du séchage ?

Le linge humide est souvent sujet à de mauvaises odeurs. Même après séchage, elles ne partent pas. Ainsi il est important d’agir en amont, c’est-à-dire au lavage. L’origine de ce phénomène est la présence de bactéries accrochées aux fibres textiles. Elles peuvent être occasionnées par un mauvais dosage du détergent. En effet, une dose insuffisante est incapable d’éliminer les bactéries.

Afin d’éviter la mauvaise odeur, vous pouvez mettre du jus de citron dans l’eau utilisée pour laver le linge. L’acide citrique favorise l’élimination des bactéries. Ce jus de citron est moins agressif que le vinaigre blanc.

En somme, le sèche-linge actuel intègre de nombreuses fonctionnalités afin d’améliorer son efficacité. Entre autres, il présente une analyse du taux d’humidité et est doté d’un système anti-froissage. Certains modèles sont aussi équipés d’une adaptation automatique de la température. Autant de fonctions pour faciliter l’expérience des utilisateurs.